La vie caméléon

"La vie est un caméléon qui change de couleurs" disait Constantin, le jardinier. Après quelques décennies, quand je reviens sur des lieux de mon enfance en Afrique, les choses ont trop changé pour qu'en surgisse tout de suite une mémoire précise. Quelques odeurs, quelques sons. Des souvenirs biaisés par le temps qui s'├ęcoule, les échos du récit familial, les images de l'album photo... Qui étions-nous ? Que faisions-nous ? De quoi sommes-nous faits ? De quoi se nourrit notre regard ?